La Bijouterie du Spectacle est une société culturelle qui prolonge l’histoire de l’association La Biographie du Spectacle et de sa publication La Lettre des Comédiens dont les activités ont pris fin en 2000. Elle est chargée de la conservation d’une des plus importantes collections privées de bijoux de scène et de cinéma. Elle s’est fixée également d’autres missions : étudier l’histoire des bijoux, notamment ceux de théâtre, accroître et restaurer ses collections, organiser des expositions. Elle gère en outre un ensemble de bijoux disponibles à la location.

lundi 22 septembre 2008

Les bijoux du calife

  Au printemps dernier, nous parlions ici même des maharadjahs de cinéma. Depuis, en rangeant nos collections, un lot de bijoux créés pour le film Iznogoud nous a fait souvenir que nous avions oublié de citer cette oeuvre parmi celles où apparaît un prince indou. Il est vrai qu’Haroun El Poussah n’est pas un maharadjah, c’est le calife de Bagdad. Qu’importe. Nous avons beaucoup aimé ses costumes du style « mille et une nuits » réalisés par Mimi Lempicka, librement inspirés par la bande dessinée que Patrick Braoudé a décidé d’adapter au cinéma. C’est aussi l’occasion de saluer ce grand artiste qu’était Jacques Villeret, dont ce fut le dernier film. Iznogoud est sorti sur les écrans le 9 février 2005, moins de deux semaines après la mort du comédien.
x
Jacques Villeret montrant ses bijoux lors du tournage du film au Maroc
x
Collier et bracelets portés par Jacques Villeret dans le film Iznogoud.
Les bracelets ont été réalisés à partir d'anciennes boucles de ceintures (collection Bijouterie du Spectacle)

Aucun commentaire: