La Bijouterie du Spectacle est une société culturelle qui prolonge l’histoire de l’association La Biographie du Spectacle et de sa publication La Lettre des Comédiens dont les activités ont pris fin en 2000. Elle est chargée de la conservation d’une des plus importantes collections privées de bijoux de scène et de cinéma. Elle s’est fixée également d’autres missions : étudier l’histoire des bijoux, notamment ceux de théâtre, accroître et restaurer ses collections, organiser des expositions. Elle gère en outre un ensemble de bijoux disponibles à la location.

vendredi 19 septembre 2008

Les tribulations du collier de l’ordre de Saint-Michel

Un collier de l'Ordre de Saint-Michel réalisé pour le spectacle
x
Il est des bijoux de spectacle qui connaissent une existence mouvementée. Créés pour un film ou une pièce, ils disparaissent pendant des mois, voire de longues années, remisés dans un coin sombre d’une réserve d’accessoires ou de costumes. Et puis, un beau jour, un costumier les découvre, leur trouve un nouvel emploi et les voici à nouveau propulsés dans la lumière des projecteurs. Et c’est ainsi que telle couronne ou tel collier va voyager de film en film, de pièce en pièce, d’une scène à un studio, de Paris à Marseille, au gré de l’imagination et des besoins de différents créateurs de costumes.

Costume réalisé par Florica Malureanu pour Boris Godounov (1984)

Durant l’hiver 2006, galerie de Valois, au Palais Royal, nous nous arrêtons un instant pour admirer dans une vitrine de splendides vêtements exposés par le ministère de la Culture, en prélude à l’ouverture du futur Centre National du Costume de Scène. En particulier un habit chargé d’or réalisé par Florica Malureanu pour l’opéra Boris Godounov, joué au Palais Garnier, en 1984. Immédiatement notre attention est attirée par la curieuse ceinture qui en est l’ornement principal. Constituée de coquilles reliées entre elles par des aiguillettes, c’est en fait une reproduction d’un collier de l’Ordre de Saint-Michel. Ornement que nous connaissons bien puisqu’il est quasiment inséparable du Roi Louis XI, fondateur de cet Ordre de chevalerie en 1469. Par quel hasard et dans quelles circonstances a-t-il été transformé en ceinture ? Nous l’ignorons. Ce qui est certain, c’est que cette copie a été réalisée au début des années soixante, pour le cinéma. Elle apparaît dans le film Le miracle des loups, d’André Hunebelle, en 1961. Portée par Jean-Louis Barrault qui y interprète un Louis XI conforme à sa légende noire. On la retrouve ensuite à la télévision, dans une dramatique réalisée en 1980 par Jean-Claude Lubtchansky intitulée Louis XI, un seul roi pour la France. Quelques années plus tard, dépourvu de sa médaille de Saint-Michel, le collier s’est mué en ceinture pour la comédienne chanteuse Arielle Dombasle, qui pose pour la couverture d’un magazine. Enfin, il termine sa carrière à l’opéra avant de rejoindre le Centre National du Costume de Scène, à Moulins, pour y goûter une retraite bien méritée.

Le collier de l'Ordre de Saint-Michel
porté en ceinture par Arielle Dombasle

Aucun commentaire: