La Bijouterie du Spectacle est une société culturelle qui prolonge l’histoire de l’association La Biographie du Spectacle et de sa publication La Lettre des Comédiens dont les activités ont pris fin en 2000. Elle est chargée de la conservation d’une des plus importantes collections privées de bijoux de scène et de cinéma. Elle s’est fixée également d’autres missions : étudier l’histoire des bijoux, notamment ceux de théâtre, accroître et restaurer ses collections, organiser des expositions. Elle gère en outre un ensemble de bijoux disponibles à la location.

vendredi 16 janvier 2009

Une bannière classée « trésor national »

Après avoir bénéficié de quelque cinq cents heures d'un minutieux travail de restauration, une bannière datant de la fin du XVIIe siècle vient d'être restituée à la commune de Saint-Frégant, petite commune rurale située à quelques kilomètres de Lesneven, dans le Finistère.
Son originalité consiste, principalement, en son iconographie : « Elle est l'une des seules de ce département à représenter la Sainte Famille », explique Isabelle Gargadennec, conservateur des antiquités et objets d'art du Finistère. Une rareté qui lui a valu d'être classée « trésor national ».
Les trésors nationaux sont des biens culturels qui, présentant un intérêt majeur pour le patrimoine national au point de vue de l’histoire, de l’art ou de l’archéologie, ont fait l’objet d’un refus temporaire de sortie du territoire.

Les bijoux aussi peuvent être classés trésors nationaux. Ce fut le cas d'un ensemble comportant un bracelet, une torsade et un collier rigide en or, de l'âge du bronze (acquis en 2003 pour le musée des antiquités nationales), d'une parure en or et mosaïque, offerte par Napoléon 1er à l’Impératrice Marie-Louise, créée par M. Nitot en 1810 (acquis en 2001 par préemption par le musée du Louvre) ou d'un coffret à bijoux de la reine Marie-Antoinette, réalisé par Martin Carlin vers 1770 (acquis en 1997 pour le musée national du château de Versailles).

Aucun commentaire: