La Bijouterie du Spectacle est une société culturelle qui prolonge l’histoire de l’association La Biographie du Spectacle et de sa publication La Lettre des Comédiens dont les activités ont pris fin en 2000. Elle est chargée de la conservation d’une des plus importantes collections privées de bijoux de scène et de cinéma. Elle s’est fixée également d’autres missions : étudier l’histoire des bijoux, notamment ceux de théâtre, accroître et restaurer ses collections, organiser des expositions. Elle gère en outre un ensemble de bijoux disponibles à la location.

mardi 29 septembre 2009

Un diamant de 500 carats découvert en Afrique du Sud


Le consortium Petra Diamonds a annoncé aujourd’hui la découverte d'un diamant de plus de 500 carats et d'une qualité exceptionnelle, dans sa mine de Cullinan, située à 40 km à l'est de Pretoria, en Afrique du Sud.

"La mine de Cullinan offre à nouveau au monde un diamant spectaculaire, superbe et important", a déclaré dans un communiqué John Dippenaar, le directeur général de ce groupe panafricain. Le précieux caillou de 507,55 carats a été découvert jeudi 24 septembre. Il pèse environ 100 grammes et est d'une couleur et d'une clarté exceptionnelle, selon le communiqué.

Ce diamant "est considéré comme l'un des vingt plus gros diamants bruts de qualité au monde" a précisé le groupe. Il fait actuellement l'objet d'une expertise afin de déterminer précisément sa couleur et sa clarté.

Cette pierre a été découverte avec un autre diamant de 168 carats et deux pierres de 58,5 et 53,3 carats.

Le site de Cullinan, ouvert en 1902, a d’abord appartenu au groupe De Beers, premier producteur mondial de diamants, qui l’a cédé en 2007 au consortium Petra Diamonds, pour près de cent millions d’euros. Il était alors considéré comme arrivant en fin d'exploitation.

Cette mine est aujourd’hui la seule à produire des quantités significatives de diamants bleus, assez rares, qui se distinguent par une phosphorescence de longue durée. Mais elle est surtout connue pour avoir livré, en 1905, une pierre de 3.106 carats, qui demeure à ce jour le plus gros diamant brut découvert. Fractionné en une centaine de pièces, polies et taillées, ce dernier a notamment donné naissance au «Great star of Africa», le deuxième plus gros diamant taillé du monde. Blanc, en forme de poire, ce joyau de 530,2 carats orne depuis 1907 le sceptre d'Edouard VII, exposé à la tour de Londres.

Depuis l’annonce de cette découverte, le titre de Petra Diamonds, coté à la bourse de Londres, s’est envolé de 4,75% à 67,75 pences.

Aucun commentaire: