La Bijouterie du Spectacle est une société culturelle qui prolonge l’histoire de l’association La Biographie du Spectacle et de sa publication La Lettre des Comédiens dont les activités ont pris fin en 2000. Elle est chargée de la conservation d’une des plus importantes collections privées de bijoux de scène et de cinéma. Elle s’est fixée également d’autres missions : étudier l’histoire des bijoux, notamment ceux de théâtre, accroître et restaurer ses collections, organiser des expositions. Elle gère en outre un ensemble de bijoux disponibles à la location.

samedi 4 décembre 2010

Les costumes de Nicolas Le Floch

Deux nouveaux téléfilms de la troisième série Nicolas Le Floch sont diffusés sur France 2 les 3 et 10 décembre. Celui que nous avons vu hier, réalisé par Nicolas Picard-Dreyfuss, était intitulé La larme de Varsovie. Ce curieux titre est celui d’une perle poire exceptionnelle – appartenant à l’épouse de Louis XV – qui occupe un rôle central dans cette fiction. Comme d’habitude les costumes étaient remarquables. Depuis 2009 c’est Edith Vesperini qui en assure la réalisation. Costumière depuis près d’une trentaine d’année, cette dernière a participé à de nombreux films comme Trois hommes et un couffin (1985), Van Gogh (1991), Le bonheur est dans le pré (1995), Saint-Cyr (2000), Hors-la-Loi (2010). Elle travaille également pour la télévision et, plus exceptionnellement, le théâtre. En février 2002, elle a reçu un César pour son travail réalisé pour Saint-Cyr de Patricia Mazuy.
Outre cette fameuse perle, d’autres bijoux ont fait étinceler ce téléfilm : des colliers, des bagues (dont une bague de templier aperçue furtivement), des boucles d’oreilles et divers accessoires. Lors d’une scène censée se dérouler à Versailles (en réalité au château de Vaux-le-Vicomte) la reine Marie Leszcynska porte une magnifique parure de diamants.
La Compagnie des Phares et Balises, qui produit Nicolas Le Floch, a eu la bonne idée de confier à Chloé Touchais la réalisation d’un film de dix-huit minutes sur le travail de l’atelier d’Edith Vesperini. Tourné en mai 2010, ce reportage présente au quotidien toutes les activités de la costumière et de son équipe (Stéphan Rollot, assistant, Laurence Digo, costumière, Nathalie Robert, habilleuse). Depuis la recherche de documentation dans les bibliothèques et les musées, la quête de tissus pour habiller les différents personnages, la couture, les broderies, les essayages, on suit toutes les étapes qui jalonnent la création d’une fantastique garde-robe, essentielle dans un film à caractère historique.

 

2 commentaires:

Anonyme a dit…

le téléfilm "Nicolas Le Floch" de Nicolas Picard-Dreyfuss, avec Jérôme Robart a été regardé par 3.450.000 personnes, soit 13,3 % de parts de marché.

Laurence a dit…

Bonjour,
Merci pour votre article toujours très intéressant. Également pour le lien vers le reportage filmé sur le travail de la costumière Edith Vesperini. D'autant que les images consacrées à cette profession sont plutôt rares sur le net.