La Bijouterie du Spectacle est une société culturelle qui prolonge l’histoire de l’association La Biographie du Spectacle et de sa publication La Lettre des Comédiens dont les activités ont pris fin en 2000. Elle est chargée de la conservation d’une des plus importantes collections privées de bijoux de scène et de cinéma. Elle s’est fixée également d’autres missions : étudier l’histoire des bijoux, notamment ceux de théâtre, accroître et restaurer ses collections, organiser des expositions. Elle gère en outre un ensemble de bijoux disponibles à la location.

vendredi 4 février 2011

Uniformes britanniques pour un roi


Encensé par la majorité des critiques, récompensé par de nombreux prix et grand favori pour les Oscars (12 nominations), Le discours d’un roi (The King's Speech), de Tom Hooper, est sorti en France le 2 février. Le film raconte l’histoire peu connue du roi George VI (1895-1952) – le père de la Reine Elizabeth II – contraint de montrer sur le trône à la suite de l’abdication de son frère Edouard VII. Celui-ci avait un handicap : il était bègue. On découvre comment un orthophoniste empirique et aux méthodes peu protocolaires (Lionel Logue) parvint à lui redonner confiance et à lui permettre de maîtriser ses problèmes d’élocution.
Jenny Beavan, la créatrice des costumes du discours d’un roi est une habituée des grandes productions en costumes d’époque. Elle était d’ailleurs hier à Strasbourg, pour participer au tournage du second Sherlock Holmes, de Guy Ritchie, avec lequel elle a déjà travaillé sur le premier film de cette série.

Début janvier, la BBC a mis en ligne un reportage consacré au costumier britannique Lionel Digby. Cet ancien officier, collectionneur et grand spécialiste de tenues militaires et de décorations, a en effet fourni plusieurs centaines d’uniformes des années 1930 pour habiller tous les soldats que l’on voit dans Le discours d’un roi. Depuis les années 80 il est à la tête d’une maison de location de vêtements pour le théâtre, le cinéma et la télévision, Flame Torbay, implantée à Torquay, une cité balnéaire du Sud de l’Angleterre, en bordure de la Manche.


Aucun commentaire: