La Bijouterie du Spectacle est une société culturelle qui prolonge l’histoire de l’association La Biographie du Spectacle et de sa publication La Lettre des Comédiens dont les activités ont pris fin en 2000. Elle est chargée de la conservation d’une des plus importantes collections privées de bijoux de scène et de cinéma. Elle s’est fixée également d’autres missions : étudier l’histoire des bijoux, notamment ceux de théâtre, accroître et restaurer ses collections, organiser des expositions. Elle gère en outre un ensemble de bijoux disponibles à la location.

jeudi 10 juillet 2008

Les trésors de la famille d’Orléans aux enchères

Christie’s vient d’annoncer qu’il va mettre en vente, le 14 octobre prochain, près de six-cents lots d’objets ayant appartenu au comte et à la comtesse de Paris. L’ensemble, provenant de l’appartement que le couple habitait rue de Miromesnil, à Paris, est estimé entre 600.000 et un million d’euros.
Parmi ces souvenirs, un portefeuille brodé par Marie-Antoinette lors de sa captivité au Temple et donné par la reine elle-même à Madame de Tourzel, gouvernante du dauphin; une boîte ornée d’une miniature représentant le jeune Louis XVII (un des rares portraits connus de l'enfant en captivité - daté du 24 décembre 1794 - et provenant de sa sœur Madame Royale); une mèche de cheveux de Louis XVI ou les alliances de mariage de Philippe Égalité, duc d'Orléans, et de Marie-Adélaïde de Bourbon-Penthièvre. Parmi les bijoux, quatre bracelets romantiques, ornés de miniatures, de la collection de Marie-Amélie des Deux-Siciles, dernière reine des Français, des broches, des boîtes en or. Mais aussi de l’argenterie, une soixantaine de sceaux en or, ivoire ou pierre dure aux armes des Orléans, ainsi que des objets plus personnels, comme le rasoir du roi Louis-Philippe (estimé entre 150 à 200 €), la paire de gants de la reine Amélie du Portugal, en passant par la plume avec laquelle le roi Louis-Philippe signa l'acte d'abdication du 24 février 1848.
L'exposition de toutes ces pièces aura lieu du 10 au 13 octobre, à Paris.

Aucun commentaire: