La Bijouterie du Spectacle est une société culturelle qui prolonge l’histoire de l’association La Biographie du Spectacle et de sa publication La Lettre des Comédiens dont les activités ont pris fin en 2000. Elle est chargée de la conservation d’une des plus importantes collections privées de bijoux de scène et de cinéma. Elle s’est fixée également d’autres missions : étudier l’histoire des bijoux, notamment ceux de théâtre, accroître et restaurer ses collections, organiser des expositions. Elle gère en outre un ensemble de bijoux disponibles à la location.

vendredi 10 octobre 2008

Bijoux de la famille d’Orléans

Comme nous l’annoncions le 10 juillet dernier, mardi prochain, 14 octobre, Christie’s proposera aux enchères une très belle collection d’objets et de meubles provenant de la succession du comte de Paris. L’ensemble est actuellement visible sur le site de cette maison : http://www.christies.com/
Parmi les bijoux qui figurent dans cette vente, nous en avons sélectionné quelques uns – représentatifs de l’époque Louis-Philippe et de la première moitié du XIXème siècle – qui méritent d’être admirés avant leur dispersion définitive.
x

Bracelet en or avec miniature ovale sur ivoire, attribué à Mellerio dits Meller (vers 1830). La miniature est l’œuvre de François Meuret d'après F. Winterhalter.

A maillons articulés, en or ciselé à décor floral, il est orné d'un portrait de Victoire-Auguste-Antoinette-Louise de Saxe-Cobourg-Gotha, duchesse de Nemours (1822-1857) en robe blanche ornée de fleurs au décolleté, les cheveux en anglaises. Hauteur de la miniature : 35 mm; longueur du bracelet: 185 mm. (estimé entre 1500 et 2500 €, adjugé 4750 €)



Paire de bracelets en or et perles ornés de miniatures sur ivoire (attribués à Mellerio dits Meller). Les miniatures sont l’œuvre de François Meuret (1800-1887).

A maillons articulés en or formant des volutes ajourées entièrement pavées de demi-perles fines, ces deux bracelets sont ornés chacun, au centre, d'une miniature. La première représente Marie, duchesse d'Aumale (1822-1869) en robe noire garnie d'une rose, les cheveux en anglaises; la seconde, Victoire, duchesse de Nemours (1822-1857) en robe blanche ornée d'une broche, les cheveux en anglaises. Cette paire de bracelets provient d'Amélie d'Orléans, fille du premier Comte de Paris. Arrière-petite fille du roi Louis-Philippe.
Hauteur de chaque miniature: 32 mm. Longueur des bracelets: 237 mm. (estimé entre 6000 et 8000 €, adjugé 31.700 €)

Importante broche en or et diamants avec deux miniatures ovales sur émail, réversibles, peintes par Latreille, Bordeaux (vers 1830-1840).

En forme de cuir enroulé épaulé par trois anges retenant des phylactères et des fleurs partiellement émaillés, le pistil ponctué de diamants ronds taille ancienne et taillés en rose, orné au centre d'une miniature figurant le portrait de Louis-Philippe, roi des Français (1773-1850) en uniforme avec le cordon, la plaque et la croix de la Légion d'Honneur, dans un entourage de petits diamants taillés en rose et surmonté d'une couronne royale émaillée sertie de petits diamants taillés en roses, le revers orné d'une miniature représentant le portrait de Ferdinand, duc d'Orléans (1810-1842) en uniforme et avec les mêmes décorations, ainsi qu'une décoration fantaisiste
Hauteur des miniatures: 25 mm; hauteur de la broche: 95 mm. (estimé entre 20.000 et 30.000 €, adjugé 58.100 €)

Bracelet email, perles et diamants, signé sur le fermoir "Morel et Cie à Paris" (vers 1845).

A maillons formant des volutes émaillées ponctuées par des liens sertis de petites perles, le fermoir figurant un médaillon en or jaune émaillé décoré d'un bouquet serti d'une perle et de diamants taille ancienne retenu par deux anges en ronde bosse en argent. Longueur: 170 mm. (estimé entre 4000 et 6000 €, adjugé 11.875 €)

Paire de bracelets en or, perles, semences de perles et turquoises avec deux miniatures sur ivoire, attribués à Mellerio dits Meller. Les miniatures ont été exécutées par François Meuret (1800-1887).

A maillons en forme de X en or ciselé à décor filigrané entièrement pavés de petites perles, de semences de perles et de turquoises cabochons, le fermoir de chacun de ces bracelets et orné d’une miniature. La première représente Louis-Philippe, roi des Français (1773-1850) en uniforme, décoré de l'ordre de la Légion d'Honneur et de l'ordre belge de Léopold; la seconde, Marie-Amélie, reine des Français (1782-1866), en robe bleue, châle blanc, collier de perles, coiffe blanche à rubans bleus. Hauteur des miniatures : 31 mm; longueur des bracelets: 194 mm. (estimé entre 6000 et 8000 €, adjugé 26.900 €)

Aucun commentaire: