La Bijouterie du Spectacle est une société culturelle qui prolonge l’histoire de l’association La Biographie du Spectacle et de sa publication La Lettre des Comédiens dont les activités ont pris fin en 2000. Elle est chargée de la conservation d’une des plus importantes collections privées de bijoux de scène et de cinéma. Elle s’est fixée également d’autres missions : étudier l’histoire des bijoux, notamment ceux de théâtre, accroître et restaurer ses collections, organiser des expositions. Elle gère en outre un ensemble de bijoux disponibles à la location.

lundi 17 novembre 2008

De nouveaux costumes à la Cinémathèque française

Uniforme de Philippe Noiret dans Fort Saganne
S. Dabrowski/Cinémathèque française
x

La Cinémathèque française conserve, dans son département des Costumes et Objets, une collection de près de deux-mille costumes ainsi que plus d'un millier d'objets et accessoires en rapport avec le cinéma. Cet ensemble continue régulièrement à s'enrichir grâce à de généreux donateurs et à des achats de pièces exceptionnelles. Au cours des dernières années, elle a ainsi acquis deux des somptueuses robes portées par Christine Scott Thomas dans Arsène Lupin, de Jean-Paul Salomé (2004). Elles ont été crées par Pierre-Jean Larroque (nominé pour ce film aux César). Les habits de Gérard Depardieu réalisés par Franca Squarciapino pour Cyrano de Bergerac de Jean-Paul Rappeneau (1989). Ceux de Sandrine Bonnaire conçus par Laurence Struz pour Jeanne la Pucelle de Jacques Rivette (1993). De même que les vêtements imaginés par Catherine Leterrier pour Isabelle Adjani dans Bon voyage de Jean-Paul Rappeneau (2002). En 2007, l'actrice Aurore Clément a aussi fait don de la robe qu'elle portait dans Apocalypse Now, de Francis Ford Coppola (1976). Cette robe, conçue par le département des Costumes de la production, était celle qu'elle portait dans la scène du dîner à la plantation des Français. Par ailleurs, Frédérique Noiret a offert plusieurs costumes de scène de son père, Philippe Noiret, notamment l'un des uniformes qu'il portait dans Fort Saganne. Rappelons que tous les costumes de ce film ont été conçus par la grande costumière Rosine Delamare dont c'était la dernière création pour le cinéma. De son côté, François Ozon a confié les costumes de Huit femmes (2002). Ceux-ci ont été réalisés par Pascaline Chavanne et lui ont valu une nomination aux Césars 2003.
x

Robe d'Isabelle Adjani dans Camille Claudel
S. Dabrowski/Cinémathèque française
x

Toujours en 2007, la cinémathèque a aussi reçu l'une des robes portées par Isabelle Adjani dans Camille Claudel, de Bruno Nuytten (1988). Il s'agit d'une des premières créations, pour le cinéma, de Dominique Borg (récompensée pour ce film par un César du meilleur costume). Cette année 2008, le département des Costumes s'est encore enrichi de nouvelles pièces : les costumes créés par Madeline Fontaine pour Astérix aux jeux olympiques de Frédéric Forestier et Thomas Langmann. Ainsi que ceux mis en oeuvre par Elisabeth Tavernier pour deux films : Tatie Danielle (1990), d'une part, et Agathe Cléry (2007) - qui sortira le 3 décembre prochain - tous deux réalisés par Etienne Chatilliez.
En ce qui concerne les bijoux, la cinémathèque en possède très peu, hormis une paire de boucles de chaussures de Louise Brooks. En effet, ce type d'accessoire est généralement loué et donc n'est pas conservé par la production des films.
x
Cinémathèque française
51, rue de Bercy
75012 Paris

Aucun commentaire: