La Bijouterie du Spectacle est une société culturelle qui prolonge l’histoire de l’association La Biographie du Spectacle et de sa publication La Lettre des Comédiens dont les activités ont pris fin en 2000. Elle est chargée de la conservation d’une des plus importantes collections privées de bijoux de scène et de cinéma. Elle s’est fixée également d’autres missions : étudier l’histoire des bijoux, notamment ceux de théâtre, accroître et restaurer ses collections, organiser des expositions. Elle gère en outre un ensemble de bijoux disponibles à la location.

samedi 14 décembre 2013

Rinato, le premier site de vente de costumes d’opéra




Trouver une solution aux problèmes d’accumulation de stocks de costumes, c’est la mission dont s’est chargée Rinato, une jeune entreprise rouennaise. Pour y remédier, Julie Bertot et Antoine Gaston, ses deux fondateurs, ont eu l’idée de proposer une alternative originale aux opéras et aux théâtres : vendre leurs costumes, décors et accessoires inutilisés, souvent remisés au fond des ateliers. C’est une première dans un domaine où les problématiques de stockage sont toujours récurrentes. 
C’est en 2012 que ce nouveau concept est né à l’Opéra de Rouen, dans le cadre d’une vente organisée pour faire de la place dans ses ateliers. Comme la plupart des opéras français, celui-ci s’est trouvé en effet dans l’obligation de se séparer, faute de place, de centaines d’habits et de décors désormais inutiles. Chargé d’organiser cette vente, Rinato s’en est acquitté avec succès. Aussi, l’idée de créer une société spécialisée dans les ventes événementielles de costumes de théâtre s’est rapidement imposée. La principale préoccupation de celle-ci, dès sa création, a été de redonner une nouvelle vie à des pièces uniques, faites à la main. Volonté que l’on retrouve dans le choix du nom qu’elle s’est choisi, Rinato, qui signifie « renaître » en italien. 
Derrière chaque costume il y a de nombreuses heures de travail, un costumier, un tailleur, des couturières. Taillée sur mesure, c’est une pièce qui a vécu sur scène et qui fait rêver ! Et puis, un jour, ce vêtement retourne dans l’ombre. Il est stocké. Il a parfois la chance d’être exposé. Il a plus souvent le triste destin d’être jeté. Il est facile d’imaginer qu’il est quasiment impossible de réutiliser, en l’état, la plupart de ces pièces textiles, concues pour un usage particulier. Dès lors, à partir du moment où elles sont déclassées, Rinato intervient pour leur redonner une seconde vie. En utilisant l’historique, les photos et les croquis, une fiche technique est réalisée, puis la vente est organisée. 
Grâce à Rinato les compagnies, les collectionneurs, mais aussi les particuliers peuvent désormais acheter des pièces uniques, souvent à des prix bien en dessous des coûts réels de production. Aujourd’hui, il est très facile d’accéder à ces stocks. Rinato vient de créer un site de vente en ligne www.rinato.fr Du 2 au 20 décembre, on peut y acheter une cinquantaine de costumes issus de l’Opéra de Rouen.




Aucun commentaire: